Un début de journée formidable

Ce matin je me suis levée tranquillement comme d’habitude,
Je descends tranquillement en bas, je regarde à l’extérieure cette belle journée de travail qui s’annonce devant moi, il fait très beau et tous est parfaits.
Je m’installe devant mon journal et un bon café.
Le silence, les petits bruits merveilleux de l’automne à mes oreilles, des oiseaux, des voiliers d’outarde…
ET vlan! un grand bruit sourd frappe sur la maison!
J’ai une très grande fenêtre dans le salon et cela arrive à l’occasion qu’un oiseau se méprenne et rentre dans cette fenêtre.
Mais ce matin, celui qui est rentré dedans…hum ! je ne lui donne pas grand chance avec le vacarme qui vien de faire.
J’accours dans la fenêtre et malheur, la petite bestiole fait vraiment pitié à voir.
En bonne homéopathe qui adore les animaux, je pars à la recherche du remède Arnica Montana, le premier remède à avoir sous la maison pour les chocs et les accidents. Rien ne vas plus j’ai beau chercher dans mes deux meubles de remède homéopathique et je ne trouve pas d’arnica.
Je retourne voir le petit blessé, il est toujours à la même place, les yeux fermés, mous et en étés de choc.
Il faut absolument que je trouve de l’arnica, j’ai fini par en trouver dans ma trousse de secours de camping…ouf !
Je sors prendre l’oiseau qui est comme mort, mou, les yeux fermés, il ne semble même pas ce rendre compte que je les pris, sont cœur bat tellement Vitte, je tente de lui ouvrir le bec, geste un peu difficile avec une seule main, mais j’y arrive, sais quand même drôle de mettre une granule dans le bec d’un merle d’Amérique, la granule est grosse par rapport à sa bouche.
La granule entre dans le bec, je dépose l’oiseau et j’attends…j’attends…
J’ai commencé à voir l’oiseau se transformer tranquillement, ouvrir les yeux, redresser ses petite patte.
J’ai eu l’idée de le prendre en photo comme souvenir, j’ouvre la porte, je lui parle de très proche, il me regarde avec des yeux de plus en plus clairs.
5 minutes plus tard, je veux prendre une autre photo et il a commencé à partir plus loin pour s’envoler.
HHHAAA! Que j’aime mon métier.
Je vous souhaite tellement un jour de faire l’expérience arnica, même pour un tout petit bobo.
Marie-Lise Pelletier, homéopathe

1er photo prise de l’intérieure quelque minutes après être assommé avec les petit yeux, deuxième après arnica, troisième après 5 minutes d’arnica
Posted in Blogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − 1 =