Biologie totale

La biologie totale est l’art d’établir la relation entre des évènements, les émotions qu’ils me font ressentir et le ressenti qui s’imprime dans mon corps.

Nous ne pouvons pas vivre sans stress. Par ailleurs, quand le stress devient trop intense et qu’un ressenti conflictuel menace d’occuper toutes nos forces de vie, le cerveau doit trouver une solution un échappatoire, un programme de survie. À cet instant, la maladie peut devenir la traduction biologique de ce conlit psychologique non solutionné.

La maladie constitue alors la solution symbolique de cette (ces) émotions (s) conflictuelles(s) dans ma biologie.

Il importe donc

  • de comprendre le sens de la maladie-symbole que mon cerveau biologise dans mon corps
  • de trouver le sens de ce symbole dans mon histoire et celle de ma famille
  • de découvrir pourquoi cette maladie-symbole s’exprime à ce moment là dans ma vie.

Cette recherche permet alors:

  • d’établir la relation entre ma maladie et un ou plusieurs ressenti(s) conflictuel(s) non solutionnés
  • d’arrêter l’activité émotionnelle conflictuelle afin que mon cerveau n’ait plus de sens à biologiser cette solution symbolique

Homéopathie animale

Tous les animaux malades, quelle que soit leur pathologie, peuvent bénéficier d’un traitement homéopathique qui peut être donné seul ou en complément d’un traitement allopathique. Ainsi l’homéopathie peut tout à fait cohabiter avec des antibiotiques. Ceux-ci vont agir sur le processus bactérien (multiplication par exemple) et l’homéopathie agira sur l’animal affaibli, malade.

En fait, les principales demandes de traitement concernent les pathologies où l’allopathie est déficiente, à savoir chez le chient et le chat : 

Pathologies de la peau

80% des problèmes de peau chez les canins sont liés aux parasites (puces, teignes…), aux surinfections bactériennes (staphylococcies), aux troubles hormonaux et se traduisent le plus souvent par des dépilations et du prurit.

Les médicaments employés font partie des « anti » (antibiotiques, antifongiques, antiparasites, antiprurgineux, corticoïdes) qui spectaculaire au départ, sont souvent (tels les antibiotiques et les corticoïdes) décevants à long terme car ils génèrent des résistances ou des pathologies secondaires (le cushing iatrogène par exemple, conséquence d’abus du corticoïdes). Le traitement homéopathique s’alliera s’alliera à un traitement anti parasitaire (il ne le remplacera sans aucun cas) et permettra à l’animal de cicatriser plus rapidement et devenir moins sensible à ces parasites. Il prolongera l’efficacité du traitement anti biotique en évitant les complications secondaires.

Pathologie du système nerveux (troubles du comportement)

Les antidépresseurs, anxiolytiques, … soignent mal et incomplètement nos animaux déprimés ou anxieux. Ils sont aussi quelquefois difficiles à doser. L’anxiété animale est une pathologie complexe dont le traitement nécessite la participation active des membres de la famille; et souvent la rééducation du chien (… et du propriétaire!) est lente et longue. L’homéopathie permet ;a l’animal d’accepter cette remise en question, de calmer ses crises d’angoisse et de reprendre confiance en lui et en son propriétaire, sans inconvébient secondaire lié à la thérapeutique.

Pathologie de la sexualité

Les manifestions d’hypersexualité: chevauchement des jambes, masturbation, sont souvent des troubles de comportement et peuvent de régler facilement par homéopathie et rééducation comportementale. Cela évite parfois la castration ou l’emploi d’antihormones.

L’homéopathie permet aussi aux éleveurs de chiens et de chats (comme font les éleveurs de vaches laitières) d’intervenir efficacement et en douceur sur le travail lors de la mise bas des femelles, sur la qualité de la lactation et la croissance harmonieuse des petits. L’évolution vers la guérison des jeunes malades est remarcablement rapide.

En gériatrie

Chez les animaux âgés, l’homéopathie accompagne le plus souvent l’allopathie. Par exemple le vieux chien trousseur atteint d’une cardiopathie irréversible recevra un traitement allopathique pour aider son coeur et un traitement homéopathique (qui tiendra compte de sa cardiopathie et de son traitement) pour amméliorer sa fonction locomotrice.

Le vieux chien déprimé retrouvera par une traitement homéopathique une qualité de vie comptable avec celle de sa famille sans avoir les inconvénients iatrogènes des antidépresseurs… ou autre médicament du système nerveux.

Chez le chat

L’homéopathie est particulièrement recommandée dans la pathologie urinaire du chat, accompagnée bien sûr d’une alimentation appropriée et permet d’éviter chez les animaux prédisposés les calculs urinaires et cystites; le marquage urinaire est un trouble de comportement justifiable d’un traitement homéopathique et d’une rééducation. Il est très difficile de rééduquer un chat dominant, de plus castré dans cette pathologie.

Naturopathie

L’instar des médecines chinoises ou ayurvédiques, la naturopathie est fondée sur le principe de préservation de l’énergie vitale. Pour se faire, la naturopathie est une synthèse de plusieurs disciplines, cherchant à préserver et optimiser la santé, améliorer la qualité de vie et permettre l’auto-guérison.

Pour ce faire, les naturopathes peuvent recourir à des conseils d’hygiène de vie, mêlant une meilleure alimentation, un bon sommeil, la pratique d’exercices physiques à l’hydrothérapie ou la médecine ayurvédique ou chinoise. La naturopathie ne cherche pas à soigner un symptôme mais plutôt à identifier les cases sous-jacentes du problème et à aider l’organisme à le combattre. Diététique, phytothérapie, ostéopathie, hydrothérapie, aromathérapie, réflexologie… c’est au sein de cet arsenal très vaste que le naturopathe va piocher le recours qui lui semble le plus judicieux pour son patient. En fonction de sa propre sensibilité.

Des consultations en deux temps

Puisqu’il s’agit d’une médecine de prévention, la naturopathie concerne les personnes en bonne santé et qui souhaite le rester. Mais des troubles récurrents peuvent également trouver des solutions  grâce à cette approche : troubles ORL à répétition, fatigue, insomnie, spasmophilie, maux d’estomac… Les consultation durent une heure et demie et s’articulent généralement en deux temps  :

  • Un bilant de vitalité : différentes méthodes très controversées peuvent être utilisées pour établir ce bilan : morphopsychologie (correspondance entre  psychologie et morphologie)… le but est d’évaluer le terrain (vitalité, constitution et tempérament) du patient.
  • Un programme personnalisé adapté à chacun est alors élaboré : conseils d’hygiène de vie et thérapies complémentaires.

Naturothérapie

C’est l’ensemble des actes thérapeutiques, souvent pratiqués depuis des siècles, voire des mililénaires (venus d’Orient, Europe, Asie), qui prennent en compte l’humain dans son entièreté, sous sa forme holistique. Les praticiens de santé naturelle ou médecines douces, ont pour mission d’apporter leur concours et leur compétences aux êtres humaines qui souhaitent prévenir, évaluer, protéger ou rééquilibrer leur santé, par des méthodes qui agissent de façon naturelle.

L’acte thérapeutique en lui même est initié par une suite de règles étables et représente un ensemble de gestes, de conseils et d’échanges avec son patient, pour amener un avis sûr, contrôlé sur le plan biologique, énergétique, pondéral, psychologique, émotionnel.

La naturothérapie s’appuie sur deux notions de base, celle du vitalisme et de l’humorisme.

Le vitalisme ou force vitale correspond à l’énergie nerveuse et glandulaire; nous retrouvons cette notion d’énergie vitale dans l’enseignement des arts Chinois avec le CHI.

L’humorisme nous vient d’Hippocrate 460 – 377 av J.C., les humeurs sont constituées du sang, de la lymphe, des liquides extra et intra cellulaires. Sachant que l’organisme humain est constitué de 60 à 70% de liquide.

Très instables, il est facile de comprendre que ces humeurs peuvent subir un « encrassement », une altération, du fait d’une mauvaise alimentation, mal nutrition, d’une faible oxygénation par manque d’exercices physique, voire d’une mauvaise gestion émotionnelle.

Notons que l’exercice physique accroît les fonctions métaboliques, le sang mettra beaucoup moins de temps à circuler dans l’organisme, il sera plus fluide, moins épais, et surtout mieux oxygéné.

L’excrétion sera favorisé, les déchets s’évacuerons plus facilement, les vieilles cellules seront remplacées par des neuves, le cycle d ela vie se déroule naturellement, ce qui maintient un équilibre vital de qualité, indispensable si l’on souhaite obtenir la performance.

Cinq émonctoires, encore appelés, filtres de l’organisme, se partagent le travail, la peau, les poumons, les intestins, le foie et les reins.

Les déchets humoraux sont normalement évacués par les émonctoires, sauf en cas de perturbation, par une baisse de vitalité, les causes sont multiples, en voici quelques unes: excès de sédentarité, l’âge, blocages ostéopathiques, le stress, fragilité émotionnelle, conflit psycho émotionnel, héritage génétique, …

Dans ces conditions, les déchètes ainsi collectés vont chercher à se fixer. 

Parmis les surcharges pondérales connues, les adipocytes se développent et chaque cellules ajouté à d’autres, créent une surcharge pondérale, un  tissus cellulitique qui en perdurant, nous donne : l’obésité.

Kinésiologie

Un peu d’histoire sur la kinésiologie

C’est à M. George Goodheart que nous devons l’existence de la kinésiologie appliquée telle que nous la connaissons aujourd’hui. C’est autour des années 1960 que le Dr. Goodheart, chiropraticien de formation, commença à observer les relations intéressantes entre une condition faible d’un muscle et des symptômes physiques variées par l’utilisation d’un « test musculaire ». Avec les années, de nombreux praticiens oeuvrant dans différentes disciplines, ont utilisés la kinésiologie afin de raffiner leur  compréhension de l’être humain. Lire la suite…

Homéopathie

  • Système de thérapie fondé sur le principe de similitude. Son nom, composé des deux termes grecs homoion (semblable) et pathos (souffrance).
  • Un art, une science, une médecine. L’homéopathie a été découvert il y a plus de 200 ans par un médecin allemand, Samuel Hahnemann. Lire la suite…

Les petits trucs homéopathiques pour l’été !

Bien sûr je suis une passionnée de l’homéopathie, et bien sûr j’ai mes petits trucs pour cette saison que j’apprécie particulièrement étant adepte de sport nautique, de vélo et du jardinage…hum !

Je vous donne donc mes trucs

Truc no #1 : apis 30 K et Ledum palustre 30 K les deux meilleurs remèdes à prendre en prévention pour ne pas ce faire piquer, prendre à quelques reprise au besoin et vous verrez…ça marche.

Et vous pouvez aussi prendre ces remèdes au besoin pour apaiser les démangeaisons et brûlure lorsque vous avez été piqué.

Truc #2 : pour les gens qui jardine ou qui font du sport prendre arnica 30 K avant et après et vous verrez que vous serez moins fatigué et courbaturé.

Truc #3 : ho ! Non vous avez une ecchymose sur les jambes et vous devez aller à la plage en fin de semaine ! Pour faire disparaître ce gros bleu, vous avez juste à prendre ledum palustre 30 K,  3 granules 3 fois par jour et le tour est joués. (Et oui c’est le même remède que pour les moustiques!)

Truc #4 : coup de soleil, apis 30K et belladonna 30 K, à prendre au besoin selon l’intensité de douleur, et si il y à des petite cloques vous ajoutez cantharis 30K.

Et en application topique une bonne crème au calendula sera très efficace et surtout ne pas percer les cloques.

Truc #5 : dans tous les cas ayez toujours sous la main une bonne formule homéopathique pour les blessures en gouttes ou en granules ainsi qu’une bonne crème à base d’arnica.

Moi je ne part jamais sans ce genre de remède car ont ne sais jamais ce qui peu arriver, même un petit bobo banale peu en mettre du temps à guérir si vous n’avez pas de bon remède sous la main et que vous êtes en forêt, donc si il y à blessure vous prenez tout de suite votre remède homéopathique et vous appliqué votre crème et comme cela vous pourrez être en paix.

Il me reste plus qu’as vous souhaiter de prendre du bon temps et de profiter pleinement de votre été.

Marie-Lise Pelletier, homéopathe

Truc beauté avant l’été !

Mon dieu qu’il fait beau, ha ! Que je suis contente de voir les crocus, tulipe et compagnie sortir de terre, enfin le printemps nous souris, nous aussi nous avons le goût de sortir, mais sommes nous prêtes ?

Voici mes petits trucs simples pour vous préparer à affronter l’été en beauté

Marcher reste le meilleur exercice pour la santé et pour le poids

  • Le soir avant de vous endormir dans votre lit mettez vos jambes en l’air pour au moins 5 minutes, cette pratique simple permet à la circulation des jambes de s’améliorer
  • Prendre les sels de Schuessler calcarea fluor 6X et calcarea phos 6X, 3 comprimer au lever et au coucher pour raffermir tout le corps, même les seins !
  • Commencer à bien hydrater votre peau, chaque jour, avec une bonne huile d’amande douce ou d’avocat (moi je préfère avocat) ou une bonne crème et ne pas oublier de boire de l’eau.
  • Un autre truc que j’aime bien depuis quelques années est de prendre du collagène pour raffermir, vraiment les résultats sont étonnant, prendre 3 capsules avant le dodo avec un grand verre d’eau
  • Pour les varices et la couperose, il y à de très bonne formules homéopathique à prendre 3 X par jour, la vitamine E 200ui une fois par jour, la bioflavonoïde 600mg une fois par jour, la rutine 200mg une fois par jour.
  • Pour modérer l’appétit : antimonium crudum 7ch , 3 granules 10 minutes avant les repas
  • Pour combattre la cellulite : pulsatilla 7ch, badiaga 7ch, bovista 7ch, 3 granules au lever et au coucher, pour de meilleurs résultat se laver avec un savon à base de lierre et bien  frotter avec un éponge ou un loofa les régions affecté
  • Faire une cure de nettoyage est un élément à ne pas oublier, car si votre système élimine bien, vous assimiler mieux et donc votre énergie et votre poids en sera mieux, pour une cure le meilleur restera une formules homéopathique pour le foie , les intestin et les rein, informez vous, plusieurs formules existe.

Bien sûr que dans le meilleur des monde, nous devrions manger mieux et moins, faire du vélo, de l’exercice…bla…bla…bla…

Mes la vie de fou que nous avons tous nous permet pas toujours d’avoir une discipline extraordinaire, je vous dirais donc, faite de votre mieux mes faite le bien.

Bonne chance !

Gelsenium

Anticipation, trac, peur, émotion, mauvaise nouvelle…

Qui n’a pas un jour ou l’autre anticipé, un accouchement, le dentiste, un examen, votre mariage ou celui de votre fille…

Voici un truc merveilleux, gelsenium 200k, tout le monde devrais en avoir un tube granule à la maison dans une trousse 
d’urgence au cas où !

Gelsenium est le remède à prendre quand vous avez le trac, comme par exemple les personne qui on une diarrhée 
ou une envie pressante d’uriner avant un évènement.
C’est aussi une personne qui après un choc ou une peu il tremble comme une feuille.
C’est peu être aussi une insomnie causée par une anticipation, un examen. 
Besoin urgent d’aller à la selle après une mauvaise nouvelle ou une émotion.
Un super remède à prendre pour les gens qui doivent parler devant le publique et qui ont le syndrome de la page blanche.
Vous avez à affronter des situations difficile, subir des chocs, recevoir des mauvaises nouvelles sans perdre le contrôle, deux granules et vous réussirez à passer au travers.

Chez nous les enfants sont habitués avec ce remède, comme par exemple il n’est pas rare d’entendre  
<< Maman ou est le gelsenium j’ai un examen demain>>

Un autre truc intéressent du gelsenium sera la grippe, vous savez le genre de grippe qui nous rend amorphe, la grippe qui nous afflige au lit avec des douleurs dans les muscles qui sont lourd, une grande fièvre et une grande sensation de frilosité, un désir d’avoir la paix, de ne voir personne, ce genre de symptôme recommande gelsenium.

Il faut savoir que Gelsenium fut le remède de la terrible grippe espagnole des années 1917 qui tua plus de 50 millions 
de personnes. Il est fort possible qu’il soit le remède de la prochaine pandémie aussi.

Moi je vous recommande de l’avoir à porter de main et dès que l’occasion se présente vous avez juste à prendre 
deux granules et vous verrez la différence.

Voici des exemples ou vous pourriez en avoir besoin.

  • Si vous tremblez après un choc, un accident
  • Avant un examen
  • Une anticipation
  • Le trac
  • La grippe avec les symptômes cités plus haut
  • Peur de prendre l’avion
  • Peur d’aller chez le dentiste, le médecin  ( le vétérinaire pour les animaux»)
  • Avant une rencontre avec le directeur, un nouvel emploi
  • Suite de décès
  • Suite de frayeur
  • Suite de mauvaise nouvelles
  • Anxiété avant un évènement
  • Peur d’aller dans la foule
  • Insomnie par anticipation, stress
  • L’accouchement
  • Peur avec manque de volonté

J’espère vous avoir convaincu d’avoir un tube granule de Gelsenium et j’espère que vous n’aurez jamais besoin de vous en servir.

Animaux : Traitons les émotions

Quand je parle d’émotions chez les  animaux j’ai un malin plaisir à voir la réaction des gens et leurs réflexions. Pour la plupart 

des gens, l’idée que les animaux pourraient avoir des émotions ne leurs sont jamais venu à l’esprit !

Les animaux vivent des émotions, au même titre que nous.  Le problème, c’est qu’ils ne peuvent pas vraiment les exprimer. 
On pourrait toujours imaginer une thérapie de groupe pour animaux, mais il faut être le Dr.Dolittle pour bien interpréter tous leurs miaulements et leurs aboiements. Vous pouvez quand même déceler si votre animal a des problèmes de santé reliés aux émotions.

La première chose à faire, c’est de vous questionner sur certain fait de son comportement. Par exemple: Y a-t-il eu des changements récemment dans sa vie (un déménagement, la venue d’un nouvel animal ) ? Depuis quand est-il malade ? 
(une opération, une séparation). Dans l’affirmative, il se peut que votre animal souffre de problème dû à ses émotions.

Je me souviens d’une dame venue en consultation pour son oiseau qui perdait ses plumes. Après quelques questions nous avons pu établir le début de son problème à deux mois. Cet période correspondait exactement au moment où la dame avait donné naissance à son enfant. Elle m’avoua être très occupée depuis et qu’elle n’avait pas beaucoup de temps à consacrer à son oiseau, ce que est très compréhensible. En faisant le lien, on s’aperçoit que l’oiseau a dû se sentir délaissé et je lui ai suggéré un remède homéopathique pour l’aider à passer au travers cette période d’émotions. L’oiseau s’est vite rétabli.

Si vous-même vivez des troubles émotionnels, ça peut se refléter sur votre animal. Il vous perçoit souvent plus que vous ne vous l’imaginez. Vos problèmes d’émotions, tristesse, peur, anxiété pourraient se transférer sur lui et il pourrait alors avoir certains problèmes de santé. Une action importante à faire serait de vous aider d’abord à soigner vos émotions. Votre animal vous 
en sera reconnaissant.

Voici quelques bons produits homéopathiques recommandés pour les émotions et le comportement que l’animal exprime 
par son langage.

Chamomilla : le jeune animal qui a un comportement méchant, capricieux, insupportable et intolérant à la contradiction. Il déchire tout ce qu’il trouve surtout quand il est seul. Hypersensible à la douleur.  Il sommeille volontiers le jour mais est agité une partie 
de la nuit.
L’adulte : irritable, hargneux, rancunier. Ne supporte pas qu’on s’approche de sa niche ou de son fauteuil. 
Son comportement peut s’atténuer lorsque son maître le tien dans ses bras.

Ignatia : très sensible, d’humeur changeante, généralement doux, rarement méchant, tantôt agitée, tantôt endormie. Réaction bizarre d’apparition brutale. Sensible à la douleur. Le moindre changement dans ses habitudes occasionne des troubles 
(peur de la voiture, grossesse nerveuse pendant les vacances, peur du chenil où il est en pension…)
Son comportement s’aggrave par la consolation, le contact mais, sera amélioré par la marche.

Natrum Mur : Sujet hypersensible, émotif qui évoluent vers la dépression. Il a de la difficulté à fixer leur attention. Animal susceptible à l’isolement. Un sujet jeune, il se met en colère pour un rien; plus âgé, il devient hypersensible aux émotions, voir dépressif.

Sepia : Dépression avec irritabilité qui détermine un repli sur soi. Tendance à s’isoler, malgré un désir de compagnie discrète : l’animal bouge la queue quand le maître l’appelle mais il reste dans son coin. Il aime qu’un être soit près de lui , mais si on veut s’occuper de lui  c’est : * Fou moi la paix ! *

Valeriana : Sédatif central utilisé dans les états de nervosité, le stress, l’anxiété.

Hyoscyamus Niger : animal jaloux qui ne supporte pas qu’on le touche, qui devient agressif même s’il venait faire la fête. 
Il n’accepte pas la nourriture d’une autre personne. Répugne à rester seul, ce qui accentue son agressivité. Mâle dominant dont l’agressivité est accrue au moment du rut, par la présence d’autres mâles.
Chien mâle qui mord son maître par jalousie sexuelle.

Il y a bien d’autre remède mais si pour une raison ou un autre vous trouver que votre animal à un comportement qui ressemble à ceux mentionner plus haut vous pouvez commencer un traitement qui consiste à donner le remède de votre choix en dilution 15ch (ch : concentration du produit) à raison d’une seul fois par semaine ou si vous désirez avoir des formules déjà toutes préparés pour les émotions vous pouvez en retrouvez facilement sur le marché.

Voici quelques exemples de cas ou j’aurai recommandé un remède homéopathique pour les émotions à un animal :

– Lors d’une mortalité.  Au sein de la famille une personne décède que ce soit le grand père, ou même le chat qui vivait avec vous à la maison depuis plusieurs année.  Votre comportement et celui du reste de la famille serait normale car secoué pour ce chagrin même votre animal serait secoué. Malheureusement nous ne pensions pas toujours à l’effet sur notre compagnon à  quatre pattes et il aura autant de chagrin et d’autant plus qu’il ne peut l’exprimer verbalement.

– Premier détachement. Quand vous allez chercher votre nouvel animal, le stress de la séparation avec la mère justifie l’utilisation d’un remède homéopathique pour les émotions. Idéalement il faudrait en donner avant la séparation mais également après. Vous verrez comment l’animal s’adaptera plus facilement a son nouvel environnement et à sa nouvelle famille.

– Occasions diverses. Dans tous les moments stressant tels que la visite chez le vétérinaire, la semaine passée dans un chenil, 
la venue d’un nouvel enfant ou un nouvel animal, un déménagement et pour la plupart des troubles de comportement.

Vous pouvez l’aider lors de trouble de santé en prenant le temps d’observer votre animal et de vous poser certaines questions, mais il est évident qu’ici nous ne parlons pas de réaction brutale suite à un accident ou tout autre traumatisme.

Depuis quand est-il comme ça ?
Revenez dans le temps et demandez vous ce qu’il y a eu à ce moment là !
Même si ce temps correspond à une chose complètement ridicule, réfléchissez-y quand même !
Comme par exemple un nouvel emploie peut être une source de changement pour l’animal, tout comme si vous avez commencé 
à travailler de nuit, ça vie à lui en a été bouleversé aussi !

Un problème que nous retrouvons régulièrement est les troubles de la peau, ceux-ci peuvent parfois être reliés aux émotions. 
Une caractéristique majeure de ce problème est que l’animal au prise avec ce trouble de la peau avec démangeaisons est amélioré par le divertissement.

Durant une rencontre pour un de ses cas, je demande au propriétaire :  est-ce que votre chien se gratte tout le temps ? 
Il me répond oui.  Nous aurions pu suspecter des puces mais déjà le propriétaire me mentionne qu’il a déjà vérifier et que ce 
n’ai pas le cas.  Alors je lui demande : même lorsque vous jouez avec lui  il se gratte ? Non, il oubli tout et il ne se gratte pas à ce moment là !  Je continue donc mon interrogation et lui demande à quand remonte le début de ce problème et lorsqu’il réfléchit il 
se rend compte que c’est depuis qu’il a été en pension durant les vacances cet été !

Et bien BINGO ! Voici un autre cas ou je donnerais un remède d’émotion qui aura sûrement un grand succès de guérison. .

Je crois bien qu’avec ces données vous serez plus en mesure d’étudier le comportement de votre compagnon et de comprendre ses émotions et ainsi de pouvoir l’aider. Commencez dès aujourd’hui à faire le Dr.Dolittle vous-même.